Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le monument des Enfants de l'Aube

Le monument des Enfants de l'Aube

Lorsque l'on arrive à Troyes par le train sans connaître la ville, une des premières images que l'on aperçoit est le monument des Enfants de l'Aube. Un édifice de la fin du XIX ème siècle est installé devant la gare, elle-même Porte d?entrée monumentale...

Lire la suite

La Seine et son pont

La Seine et son pont

Saint-Parres-aux-Tertres est « une ville d’eau ». Rivières et ponts façonnent son histoire et détermine sa forme. La Seine , la Vieille Seine , la Barse traversent la commune. Autrefois, ces rivières ne respectaient pas toujours leur lit et les inondations...

Lire la suite

La résistance dans l'Aube

A la fin de 1940, la Résistance est embryonnaire dans le département. Cependant des résistances individuelles se mirent en place. Il faudra attendre 1942 pour observer une résistance organisée. Un premier réseau est mis en place est Hector. Celui-ci existe...

Lire la suite

André Gravelle

. André Gravelle fut Résistant et Maire de Saint Parres aux Tertres. La commune peut être fiere de son passé et des hommes qui l’ont dirigée, l’un d’entre eux André Gravelle fut une figure de la Résistance auboise. Il est né le 30 septembre 1925 à Villechétif....

Lire la suite

Jules Nermerick

. Il est né le 6 avril 1886 à Saint-Ail-Habonville (Meurthe-et-Moselle), militant communiste, Jules Nermerick eut d'abord une activité dans le mouvement coopératif. Il se présenta en mars 1926 et avril 1927 aux élections pour le conseil d'administration...

Lire la suite

L'école des filles

En 1875, Saint-Parres aux Tertres compte 643 habitants et près de 50 jeunes filles sont en âge d’être scolarisées, en réalité seulement 39 le sont. La scolarisation des filles n’est pas encore une réalité bien intégrée. Il y a bien des réticences pour...

Lire la suite

Les malheurs de Saint Parres aux Tertres

La vie de Saint Parres n’est pas un long fleuve tranquille et souvent des évènements plus ou moins graves viennent troubler la quiétude du village. De tous les fléaux de la terre, celui de la guerre est le pire. Le village n’est pas épargné et la première...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 > >>